Présentation du Béarn

            Le vignoble béarnais            

Accueil


                        e  temps immémorial, la vigne fait partie du paysage béarnais, mais la légende relative au baptême d'Henri IV a donné au vin béarnais ses lettres de noblesse. La tradition raconte qu'à cette occasion, le souverain béarnais a eu les lèvres humectées de vin de Jurançon (et frottées d'ail) , ce qui aurait contribué à lui donner sa vigueur légendaire dont la renommée nous est parvenue jusqu'à nos jours, sous le surnom de Vert galant" . Ses 56 maîtresses recensées en portent témoignage... Des lettres datant du début du XVIII° attestent qu'Anglais et Hollandais venaient acheter par Bayonne, beaucoup de vins du Béarn, qu'ils estimaient excellents.
P.E de Cadillac dit des vins de Jurançon : ".le tout, avec la douceur de l'air distille dans ce prodigieux alambic qui est cette terre de Béarn, un vin de longue garde, au bouquet délicat et fruité, d'une parfaite tenue...". Le Jurançon est le premier vin au monde à avoir été classé en A.O.C (appellation d'origine contrôlée)
                          Le Rosé de Béarn a eu lui aussi ses laudateurs qui ont vanté sa robe , couleur cerise , ajoutant que "..sa légèreté et sa délicatesse expriment avec élégance, fruité et caractère."  Rescapé d'une "épouvantable épidémie de phylloxéra à la fin du XIX° siècle, le Madiran, rouge costaud, de bonne tenue, est issu de 2 cépages: le Tannat et le Cabernet qui en font un vin de grande spécificité offrant à la fois bouquet, finesse et charpente dans une subtile robe vermeil. Il s'étend sur 1200 hectares.
Dans ce même secteur du Vic-Bilh béarnais (le vieux pays) , un petit vin local, blanc sec ou moelleux, se fait remarquer, malgré un terroir restreint : Le Pacherenc. Ce vin de grande qualité est issu de 4 cépages (arrufiac, petit courbu, gos manseng et petit manseng) qui lui confèrent un goût très typé, dit traditionnellement de "pierre à fusil"..
Deux tiers de la récolte sont transformés en moelleux, un vin qui est réputé depuis le XIX° siècle et s'exporte. essentiellement en Europe du Nord . Le Pacherenc a une faible production; soit plus de 10.000 hectolitres en 2006,  issus de 450 hectares, mais dont le taux de croissance de vente annuel est de 6 %.



          

Surface du vignoble du Jurançon
Répartition en hectares entre les communes productrices en 2012
____________________________________________

Abos (30) - Cardesse (57) - Cuqueron (50) - Lacommande (6) - Lahourcade (51) - Lucq-de-Béarn (77)-
Monein (548) - Parbayse (26) - Lasseube(122) - Lasseubetat (27) - Aubertin (61) - Laroin (10)-
Saint-Faust (55) - Gan (94) - Jurançon (123)

**
*

      Pour mieux apprécier nos vins, il vous faut déguster les Jurançon moelleux à une température comprise entre 8° et 14°, selon leur utilisation. En apéritif, entre 8° et 10°. Avec le fromage de brebis et les pâtisseries, entre 10° et 12°. Avec le foie gras et le saumon fumé, entre 10° et 14°.
Le Jurançon sec se déguste entre 8° et 10° à l'apéritif, avec de la crème de cassis ou de mure. Entre 8° et 10° avec les coquillages, la charcuterie, les grillades ou les terrines de poisson, l'omelette aux asperges, les poissons grillés, le fromage de chèvre. Entre 10° et 12° avec les coquilles Saint-Jacques, les poissons au four garnis de fruits de mer, les aiguillettes de canard fumé.
Les vins rouges et rosés de Béarn se boivent entre 8° et 10° avec les salades composées, la charcuterie, les grillades; entre 12° et 14° avec le magret de canard, les viandes grillées, le camembert....

 

  EL VIÑEDO BEARNÉS 


                        Desde tiempos inmemoriales, el viñedo foma parte del paisaje bearnés, pero la leyenda relative al bautismo de Henry IV dio al vino bearnés su título de nobleza. La tradición cuenta que en esa ocasión, los labios del soberano bearnés fueron humedecidos con vino de Jeranançon (y frotados con ajo), lo que habría contruibuido a darle su vigor legendario cuya fama ha llegado hasta nuestros días, con el sobrenombre de “Don Juan”.
Sus 56 amantes dan prueba de ello…
P.E de Cadillac dice de los vinos de Jurançon : "..todo, con la dulzura del aire detila en este prodigioso alambique que es esta tierra de Bearn, un vino de larga data, de aroma delicado y frutado, de perfecta forma… » El Jurançon es el primer vino del mundo en cuanto a haber sido clasificado en A.O.C (apelación de origen controlado)
                          El Rosado del Bearn  tuvo también sus admiradores quienes ponderaron su mérito, color cereza, agregando que "..sa ligereza y delicadeza expresan con elegancia frutada y de carácter."  Sobreviviente de una « espantosa epidemia de filoxera a fines del siglo XIX, el Madiran, rojo fuerte, de buen aspecto, sale de 2 cepas: el Tannat y el Cabernet que hacen de él un vino de gran especificidad ofreciendo a la vez aroma, fineza y con cuerpo en un sutil vestido rojo. En este mismo sector del Vic-Bilh bearnés (el viejo país) , un vinito local, blanco seco o suave, se hace notar, a pesar de ser de un terreno limitado: El Pacherenc. Este vino de gran calidad sale de 4 cepas que le dan un gusto muy típico, llamado tradicionalmente de "pierre à fusil".

 

 


compteur de visite