accueil général sommaire béarnais

 Sobriquets béarnais de JAN 

~*~

                Jan était jusqu'à peu le prénom masculin le plus répandu en Béarn. Pour ma part, mon grand-père, mon père et mon oncle portaient ce prénom. Du fait de sa profusion,  Jan a été mis à toutes les sauces et a généré un grand nombre de sobriquets, souvent péjoratifs, par définition. 
Il est hautement représentatif de la richesse de la langue béarnaise dans son ensemble, et plus particulièrement dans le domaine des sobriquets (qui sont innombrables) . Jugez-en par cet extrait !
~*~
Jan   (prononcer YANN) était tout d'abord et tout simplement un autre terme générique pour désigner l'homme ... parfois Saint-Pierre
: d'où suivirent:

Jan-Bròc  :  Jean fruste, simple d'esprit

Jan-Chicòt  :  Jean-mal foutu ; malingre

Jan d'Aberas : Jean le noisetier= le bâton
Jan-l'Aisit: Jean qui aime prendre ses aises-un paresseux; un tire au flanc. (on dit aussi -truca-l'i-tot-doç ; (vas-y tout doux) 
                          truca-tantòst ; mosquejaire,-a ; (
chasseur de mouches) escodacerisas (enlève la queue des cerises) ;               
                          espèra-a-l'ombra
(cherche l'ombre);  caça-l'ombra.(chasse l'ombre) etc...etc....
Jan-l'Auquè: Jean le gardien du troupeau d' oies - un désœuvré (on dit aussi esbagat)
Jan l'Auriòu: Jean du loriot; esprit léger, hurluberlu, écervelé...
Janberòi : Un bellâtre; un dandy (on dit pour une fille ua mariaberòja).
Jan de Baliros: Personne dégingandée ; (Caddetou; le grand Duduche)
Jan-Dandilhe: Niais ; grand dandin 

Jan-de-vòs-i-har  :  Jean de veux-tu-y-faire. Un querelleur.

Jan de Libère: Jean de la lune 
Jan de Capsus: Le soleil (capsus indiquant la direction du sud et au-dessus, vers le haut)
Jan de las Cerisas : Le geai
Jan de Vinhas ou  Vinhar  : le vin

Jan-Fonhet  :  Jean qui fouine, qui met son nez partout.

Jan-Haria  :  Jean-Farine (personne molle, nigaud, benêt)

Jan-Honilh  :  Jean de l'entonnoir, surnom de buveur.

Jan-Croquét: Sorte de croque-mitaine (c'était autrefois le sobriquet des bourreaux) 
                       -synonymes:babau; camacruda; barbacuja ; ramponon ;  papo ; totoye etc ....
Jan d'Escampe: C'est un lit de fortune
Janfotre:  Jean-Foutre - Un fainéant; une canaille; quelqu'un de pas sérieux...un bon à rien quoi !
                       Comportement de Janfotre= üo janfotrada  ;  üo janfotreria 
                      
Assemblée de Janfotres= la janfotralha .
Jan-Fotresse: Jean-Foutresse- Une femme masculine; un dragon, une jument etc... ( u chibaü)
Jan-Fotròt: Gamin espiègle / Jan-Foutròta : petite effrontée
Jan Hemna : Jean-femme= un homme effacé et/ou  dominé par sa femme et/ou qui fait le travail dévolu aux femmes, 
                           qui a un  comportement de femme . Jocrisse -syn: daunèr
                      Un homme à femmes est dit : un hemnassèr ; un cotilhoèr ; un bailapopas
Janas; Janasse: Gros Jean; Grosse Jeanne
Janlire ; Janlèri ; Janliròi ; Janlòi ; Janeton ; Jantrangle; Janeton; Janet,a ; Janin,a ; Jantòi,a ; Jantet  :                  
                       Nigaud(e) ; benêt;  naïf, gugusse; couillon-ne.
Jane de Minja-Plan: Jeanne de mange-bien - une boulimique
Jan de l'Ours: Personnage de légende, sorte d'Hercule gascon 
                                (selon une légende, il aurait été le fruit des amours d'un ours et d'une belle bergère)
Jan-Pèc: Jean-Sot ; pégòt 
Jan-Hòu  : Jean-Fou
Jan-Holet : Follet; folichon
Jan de NIvèla : Sot (escapat de las escòlas - ignorant)

Jan-Topin  :  Littéralement, Jean du pot-de-terre. Un homme dominé par sa femme.

Jan-Petit (Yan Pétit ) : C'est tout à la fois un pauvre bougre et/ou un révolté.

               Jan-Petit était un terme générique dans toute l'Occitanie pour désigner un pauvre bougre obligé de voler pour éviter aux siens de mourir de faim. Inévitablement il se faisait chopper et subissait la torture, de préférence en plein centre de la ville pour mieux servir d'exemple à la population, tout aussi misérable que lui.  Par contre, il semblerait qu'il y eut un vrai Jan-Petit , lequel aurait pris la tête d'une révolte de miséreux: "la révolte des croquants ". Ce Jan-Petit là fut aussi arrêté et inévitablement, torturé. Comme son homonyme, il est roué de coups et le bourreau lui brise consciencieusement les os un par un, tout en le faisant danser. Cette scène a donné naissance à la ronde du Jan-Petit dans laquelle on énumère les différentes parties du corps (une aubaine pour enseigner l'occitan)  . 
             Cette ronde d'aspect bien innocente raconte en fait le déroulement de la séance de torture subie par lo noste Jan-Petit . Le bourreau fait danser Jan-Petit qui ne tient plus debout; il danse avec le doigt, puis le bourreau lui brise le doigt et lui ordonne de poursuivre sa danse. Jan-petit danse avec la main, puis on lui brise la main etc...
La litanie qui revient c'est : Jan Petit que danço dab lou réy dé Franço (Jean-Petit danse avec le roi de France.. c'est-à-dire ses représentants zélés)
...dab lou dit..dit..dit (doigt)
...dab la ma..ma..ma (main)
...dab lou pé...pé..pé (pied)
...dab la camo (la jambe)
...dab lou youy ( le genou)
etc...etc...etc...
~Après chaque nouvelle mention, on saute en tournant et en disant : "Ataü que danço Jan-Petit"

Jan-Pinsà: Un Jean-Jean - un élégant à la manque
Jan-de-Poupo-Bi: Jean de suce-vin (bon vivant)
Jan-Sap-Tot: Jean-sait-tout - Un homme incollable sur n'importe quel sujet (souvent pris dans un sens ironique); prétentieux.
Jan-Sauce: Homme qui se mêle de cuisine
Jan-Topin: Jean-des-pots = Homme au foyer
Jan-l'esquira: Jan de la clochette  - écervelé
Jan-Trangle: Jean qui se dandine; nigaud; batteur d'estrade
Jan de Vòs-i-har: Jean de veux-tu-te-battre ; un bagarreur
Janeta, Janeton: Terme générique désignant une fillette .
Janeta Blanca: C'est la narcisse 
Janeta Jauna: C'est la jonquille
Janòt (mèste) : Maître Jeannot= surnom du héron
Jan vira-moscas : (Jean fait partir les mouches) Il s'agit de la queue du cheval
Jan-Mesplè : Jean du néflier (Jean-Bâton) - sobriquet d'un homme dur et solide. On fait des aiguillons et des makilas avec le bois de néflier 

«  Sen-Jan: Da-me un bèth Jan ; Que sia bèth e gran ; Qu’aja un bèth dequé, entà que me hasca víver  shens har arren »..
(Saint-Jean: Donne-moi un beau Jean; Qu’il soit beau et grand ; Qu’il ait beaucoup de bien; Pour qu’il me fasse vivre sans rien faire.)
imploraient les demoiselles avant le lever de soleil, annonciateur du jour de la Saint-Jean
Yan-crouquei. — Jean qui croque. Dans les contes que Ton dit aux enfants, c'est le nom que Ton donne k un per-
sonnage m^chant, cruel : « croque-mitaine >. — C*6tait aussi la denomination par laquelle on d^signait le bourreau.

Yane de Minye-plaa. — Jeanne de mange bien. Une gail- larde de bon app6tit ; Peyret, Cont. biam.

Yan Vauqui. — Jean gardeur d*oies. Un dSsoeuvre, un musard. Dans les Prov. recueillis en Armagnac par I.-F.
Blade, « medecin de las aucos », m6decin des oies, est un empirique ignorant.

Yan Vaynt. — Jean I'aise. L'indolent ou « Monsieur sans- g^ne » ; Tami des oauvres faites.

Yan-'Ure. — Un candide, un niais. Au lieu de Uri^ on dit aussi liri. Les provengaux donnent le nom de « Ian
ramWo », I'amande, k I'imbecile. Dans la Basse-Bretagne, le niais est appeie c Jean-Pieu > et Timbecile « Jean Bouillie »*

Yan trangle. — Un degingande. Les mots trangou ou tranguet, en bearnais, signilient resp6ce de danse qu'on
appelle aussi branle.
D'oA vient qu*avec le nom de « Jean v on forme tant de dtoomi- nations qui sont des termes de raillerie, de m^pris, d'insulte ? II y
en a en fran^is, en proven^al, en gascon, etc, M. Sauv^ en a cit^ plusienrs dans son recueil de Pronerbes et Dictons de la Basse-
Bretagne, p. 83 : Jean-PanaiSy Jean bSte, Jean'Sec, ,l*avare, J^att' large-gorge y le grand buveur, Jean-les-bonbons , Tengedleur,
Jeanrfil^t'laine, Thypocrite, etc. — M">e Deshouli^res, au sujet du grand nombre de « Jean etc. » qui 8*emploient en frangais, s'ezpri-
mtit ainsi :
Jean? que dire sur Jean? c'est un terrible nom Que jamais n*accompagne une ^pith^te bonn^te :
Jean des Vignes, Jean Lorgne.,. Oik vais-je? Trouvez bon Qa'en si beau chemin je m'arrdte.


 

~*~
convaincus ????????????