[accueil général]
[balades en tout genres]

Une belle balade en VTT

 

L'Escoutaise :
         
  J'ai envie de vous faire partager le plaisir que j'ai en réalisant cette balade (tranquille) , certainement 
une des plus belles, car se déroulant entièrement sur les hauteurs avec un point de vue remarquable permanent.
*Temps: compter entre 3 et 4 heures aller/retour, selon les options prises.
*Localisation: depuis Bélair (RN 134) , se diriger sur Rébénacq.
Tourner au lieu-dit "Croix de Buzy" et suivre , en restant sur la crête, le chemin empierré jusqu'à l'aire de pique- nique suivante (haut de Bescat). C'est d'ici que ça démarre.

1)-Remonter ce chemin jusqu'à la "Croix de Buzy" et gagner Bélair.(20minutes)
2)
-Prendre la direction de Lasseube sur la D 434. Très vite, dans le premier virage sec,
   un chemin pentu part sur la gauche. Le suivre.
3)
-Ce chemin large bifurque au bout de 200/250 mètres. Laissez sur votre gauche
   un chemin qui monte avec un écriteau :  "Crêtes - Retour Buziet" . 
   Ce chemin va bientôt entamer une longue descente et rejoindre un chemin goudronné.
4)
-Patte d'oie au bout du chemin qui se termine en face d'un lavoir (et dépôt poubelles à l'occasion). Prendre à gauche et de suite à droite, un chemin qui s'enfonce dans un bosquet.
5)
-Au bout de quelques centaines de mètres, ce chemin rencontre une petite route goudronnée qui arrive sur sa gauche, et qu'on empruntera en poursuivant toujours tout droit. Quelques dizaines de mètres et cette route bifurque sur la droite.(40 minutes).
  A partir de là, vous allez trouver pendant un bon moment des balises (marques) rouge
et jaune. Abandonner cette route pour poursuivre tout droit, en empruntant un chemin qui monte et qui parvient sur un petit plateau parsemé de fougères sur lequel est dressé un château d'eau. *Très beau point de vue sur la vallée de l'Escou et d' Oloron.  (En contrebas se trouve la mise en bouteille des eaux d'Ogeu.)
6)
-En bas de ce mamelon, suivez le chemin qui prend à droite et passe sous une palombière. Le mamelon contourné, on rejoint un chemin étroit qui descend et rejoint très vite lui-même une route goudronnée qu'on suivra en évitant de prendre à droite dans le premier virage. Descente et montée sèche suivent. Arrivé en haut, laisser le premier virage à droite pour suivre tout droit un chemin qui passe au ras de deux granges .
   Regardez les balises. Ce chemin peu évident est envahi d'herbes hautes.
Au bout de ce chemin, une ferme fait face. Traverser la route et prendre le chemin qui longe la ferme sur sa face nord. On trouve ici un écriteau "Marlère" (carrière de chaux).
Très vite, ce chemin descend (descente sportive) pour atteindre une ferme.(1 heure )

7)
-On prend sur la gauche une route goudronnée qui remonte pour parvenir à l'immense croix d'Escou, dite de Peyrecor. Le point de vue y est remarquable.
     Un peu d'histoire ici, puisque cette croix a été érigée sur un dolmen, manière fréquente de christianiser un lieu païen. Cet endroit était  un  lieu  de dévotion pour les autochtones car il avait la réputation de servir de résidence aux fées. Pour s'attirer leurs bonnes grâces, il fallait déposer de la nourriture devant le dolmen et déclamer haut et fort le sujet de son tourment. Malheur à celui  qui essayait de pénétrer sous ce dolmen: les fées se transformaient alors en sorcières et envoyaient le maü-dat (l'envoûtement) A signaler que le phénomène se répète plus loin à la verticale d'Escout, avec sa paire dolmen-croix, agrémentée ici d'un tumulus.
     
Laisser la route qui descend sur votre gauche (elle rejoint Escou) et restez toujours sur la crête, en suivant la route goudronnée un bon moment. Au niveau d'une nouvelle bifurcation, cette route descend tout droit puis devient empierrée. Après une belle descente, on atteint la D.24 qu'on traverse. Remonter légèrement cette route et prendre sur la droite, un chemin qui passe devant une aire de  pique-nique. A partir de cet endroit a été aménagé un chemin pédagogique se rapportant à la forêt et à l'histoire du travail de la chaux. On peut donc aller tout droit en restant sur le large chemin principal, ou emprunter le sentier des marlèras (très recommandé) qui part sur votre droite, dans le bois. Pour ce détour entièrement en sous-bois -tout en dénivelés-, il faut compter un bon quart d'heure en plus, mais ça vaut le coup.  Il rejoint le large chemin principal au point 8.
8)
-En restant sur le chemin principal, on aboutit devant une table d'orientation. (1heure20).  En face, une table à l'ombre peut permettre un arrêt régénérateur. De ce point, on peut faire demi-tour, ou bien
9)
-On poursuit ce chemin, laissant les chemins de traverse qu'on rencontre et en ne tenant pas compte de nouvelles balises (différentes). Après être passé sur une portion désagréable
   mal empierrée, on rencontre une nouvelle route goudronnée : la D9 qui mène au Faget, et qu'on traverse. (N'ayez pas peur du panneau "Zone piégée")
10)
-Suivre ce chemin agréable (par temps sec) et très vite on arrive au terminus . On aperçoit Lédeuix en contrebas.(1heure40 - 2 heures avec le détour par le sentier des marlères).
Retour par le même itinéraire
ou (conseillé) :  Les plus vaillants pourront descendre sur Lédeuïx par le château d'eau qu'on voie en contrebas et rejoindre Verdets par un chemin qui descend, d'où un sentier étroit, très long, parallèle au gave, parvient à Oloron ...etc. Pour revenir à son point de départ, on peut ici se diriger sur Goès et prendre la direction de Lasseube. Vers la fin de la grande côte qui suit, on prend un petit chemin qui s'engage sur la gauche. Nous arrivons au ball-trap (jeux;  aire de pique-nique). De là, on suit le chemin et en bas de la légère descente, on prend le chemin qui part à droite et qui doit nous faire revenir sur la crête où on retrouve notre itinéraire.

BON COURAGE et BON RETOUR !

                   Dans ces mêmes parages, vous pouvez effectuer le Tour de la vallée de l'Escou -le TVE
(c'est la vallée fossile  de l'ancien gave d'Ossau qui avait pris des proportions sibériennes avec la fonte de l'énorme glacier ossalois). 
Il vaut mieux l'effectuer en plusieurs étapes à pied (Il faut compter 16 heures au total) 
En VTT, ça doit pouvoir se faire dans la journée (à condition de se lever tôt) 
Dans chaque commune concernée (Goès, Précilhon, Escou, Escout, Herrère, Buzy, Buziet, Ogeu, Bescat ), 
vous avez le plan détaillé du parcours -les balises sont jaune et rouge-


compteur de visite