Les communes du Béarn

  -----

    

liste de toutes les communes béarnaises la totalité des 387 communes du Béarn toutes les communes béarnaises de Aast à Vignes toutes les communes du Béarn de A à V

 

Voir les communes béarnaises présentes sur le web

 

 

 D .E. F 

G.

H. I. J

 L 

 M 

 N.

P. R

 S 

 T. U.

LÉGENDE des ICÔNES principales:


hébergement


camping


restauration


gîtes ruraux


groupes folkloriques


préhistoire,
protohistoire...


grottes,
spéléo


sentiers balisés


étape pèlerins
de St Jacques


panorama,
 point de vue


office de tourisme


site internet de référence.


châteaux, castels,manoirs...


églises particulières


tours , ruines...


mottes, turons,
castéras...


vestiges gallo-romains


thermes ou fontaines...


piscine


plan d'eau

        Population => le premier chiffre indique le recensement effectué en 1990, le deuxième chiffre le recensement de 2009

 
LES EXTRÊMES 

Commune la plus petite = BIDOS : 136 hectares

Commune la moins peuplée = MOUHOUS : 37 habitants

Commune ayant eu la plus forte régression en 20 ans = CETTE-EYGUN (: 2)
Commune ayant eu la plus forte régression depuis 1999 = URDOS passant de 110 à 72 habitants (Conséquence essentiellement de la fermeture de la gendarmerie en 2002)

Commune la plus élevée = LESCUN : 900m

Densité la plus forte= BILLÈRE : +de 3000 hab/km²

Revenu moyen, le plus élevé,  par ménage, en 2009 :
Idron=3893 € ; Buros=3846 € ; Lée=3820 €

 

Commune la plus étendue = LARUNS : 25.000ha soit 250km2
(1° commune d'Aquitaine) 

Commune la plus peuplée = PAU : 84.453 hab -chef-lieu des Pyrénées Atlantiques- (185.000 hab avec la banlieue)

Commune ayant eu la plus forte progression 
(moins de 500 habitants)=Lonçon (+30,89%)
(entre 500 et 1000 habitants)=Morlanne  (+24,10%)
(entre 1000 et 2000 habitants)=Nousty (+32,64%)

Commune la moins élevée = SAINT-DOS : 25 m

Densité la moins élevée=Laruns : 6 habitants/km²

Revenu moyen, le moins élevé,  par ménage, en 2009 :
Les Eaux-Bonnes=1450€ ; Lanne-en-Barétous=1469 € ; Arette=1710 € ; Pau=1877 €

* Dans chaque page, pour trouver directement un nom, composez sur votre clavier CTRL+F
* Le logo:
indiquera la présence de la localité dans le Répertoire Fondamental du Ministère de la Culture , 
   concernant tout bâtiments intéressants , regroupés dans la base de données : Mérimée.

* Info-bulles sur les mots en rouge soulignés (principalement),  et sur quantité d'icônes au fond coloré ou entourées;
   (Gîtes, campings, artisans....).

* Liens sur l'icône Saint-Jacques , sur GR.10 et les autres icônes,  qui apparaissent en profondeur et encadrées.

Pour avoir l 'ensemble des communes béarnaises, in-extenso : cliquez là  
et pour connaître le
nom des maires des communes
, -à trouver- : cliquez ici   


 Allez à la découverte ; Bonne promenade , et...prenez votre temps !
 

Quelques précisions en préambule: Quantité de châteaux sont recensés, mais la plupart sont plutôt des castelets, manoirs, gentilhommières, maisons nobles et/ou maisons fortes.... Beaucoup d'entre eux ont subi de larges modifications depuis leur édification et n'ont qu'une base originelle. Ce qui est aussi le cas des églises (notamment les églises romanes) et temples, dont beaucoup furent incendiés et/ou démolis durant la guerre de religion. Il y a peu de véritables châteaux dignes de ce nom ; d'une part car il y a eu beaucoup de démolitions tout au long de l'histoire, d'autre part, du fait du système d'attribution des appellations nobiliaires telles qu'elles se pratiquaient ici, autrefois. Une des particularités béarnaises consistait en la réunion d'un château et d'une église; ensemble qu'on appelait Abbaye Laïque, possédé par un abbé laïque
......On trouve énormément de
mottes , turons , castéras : certains d'origine féodale, d'autres d'origine protohistorique ( oppidums.).  Ceci, dû au relief accidenté du Béarn, avec notamment le Vic-Bilh qui présente une succession de hautes lignes de collines surplombant des vallées nettes. Les villages étaient construits au plus haut de ces collines, souvent certainement, à partir de ces "mottes" sur lesquelles s'érigèrent bien souvent, églises et châteaux. Ceci explique les nombreux points de vue remarquables.. d'autant plus qu'en Béarn, la montagne s'élève brusquement . Les vestiges romains sont constitués pour l'essentiel de vestiges de villas gallo-romaines qui furent nombreuses en Béarn. En remontant dans le temps, on trouve énormément de tumuli , d'époque protohistorique, se répandant le long de voies antiques de transhumance et/ou d'échanges commerciaux.
  Précision: l'icône "thermes" est également utilisée pour les fontaines et sources possédant certaines vertus.

Les résumés concernant chaque commune, ainsi que la distribution des icônes ne sont pas figés et sont appelés à se développer, à se préciser, au fur et à mesure des nouveaux renseignements que j'aurai.


compteur de visite