(accueil général)
sommaire béarnais

 

BALADES  et  ballades  BÉARNAISES

 

Pourquoi ne pas agrémenter ses balades, randos et promenades en tout genres, en disant 
, chemin faisant, quelques mots de béarnais : sympa, non? - Sans se prendre la tête, juste pour le FUN

J'ai écrit le béarnais en phonétique (comme on l'entend) de manière à vous en faciliter la prononciation 
Toute petite explication :  on "appuie" sur les syllabes soulignées (accent tonique) , 
       les  lettres en gras sont à prononcer
           le w se prononce comme dans wapiti
Cependant, l'écriture correcte apparaît sous les info-bulles 

préludes :
 
é yèm ?  ...ou... n'yèm pas ? ?
  on y est  ? (nous y sommes) ....ou ...on n'y est pas ?

franchement.. c'est pas compliqué !!!! ça peut s'appliquer à tout moment

 

les basiques :
le sommet= lou soum ; le col= lou cotch ; la forêt= lou bosc ;
la prairie= la praro;  la source-fontaine= la houn ; l'eau= l'aygo ; ruisseau=lou sou ; le vent= lou bén ; un (le) bâton= u (lou) bastoula bat =la vallée ;  haut= hawt ; bas= bach
chaleur= la calou ; froid=lou rét ;  soif= la sét ; faim=la hami
départ= la parténsso - arrivée= arribado ; oui= ò .. kyò  ; non=nou.. nani ;

 

rassemblement :
aném  ou bam  ( allons-y)
i bam  ( on y va?)
qué caw anay  ( il faut y aller)
qué ba calé anay  ( il va falloir y aller)
e ya tout lou moun(il y a tout le monde?)
nou, n'ya pas éngouéro .. (non, il n'y a pas encore ..)
èts prèst ? (vous êtes prêts?)
qu'éy aquiw lou cami ? (il est là le chemin)
ça démarre :
t én daban (va en avant..avance)
p én daban (allez en avant..avancez)
qu'i baw (j'y vais) - i bats (y vas-tu?)
qué caw puha   (il faut monter)
qué caw bacha (il faut descendre)
ro=regarde ; èspïo=regarde(plus attentivement)
atténssiou ! (attention !)

y hawt=plus haut

 

aides :
é bòs aygo (veux-tu de l'eau?)
é bòlét u bastou? (voulez-vous un bâton?)
çay (viens)
çabiéts (venez)
qué ba ana (ça va aller)
bèllèw (bientôt)
couratyé ! (courage !)
é bòs qué t'aydi?
(veux-tu que je t'aide?)
ayuda-mé (aide-moi)

 

plaintes :
qu'èyt (j'ai soif) ; qu'èy hami (j'ai faim);
qu'èy rét (j'ai froid) ; qu'èy calou (j'ai chauf)
né n'i èm pas engouéro?  (on n'y est pas encore?)
qué souy crébat-crébado (je suis crevé-e)
qué n'èy harro (j'en ai marre)
n'én poudi pas méy (je n'en peux plus)
m souy pérgut lou bastou...lou cami
(je me suis perdu le bâton, le chemin)

 

interrogations :
quéy pér aquiw ou per assiw?
(c'est par ici ou par là?)
qué ya (qu'y a-t'il?)
qu'arribos (tu arrives?)
`
ò, qu'arribi (oui, j'arrive)
aoun éy l'aygo?  (où est l'eau)


demandes :
hè'm passa l'aygo, lou bastou (fais-moi passer l'eau, le bâton)
ém poudi éstanca? (je peux m'arrêter?)

 

ça fatigue :
doussamé, tout dous (doucement)
pas tròp bis  (pas trop vite)
pas tan bisté (pas aussi vite)
nch bis(moins vite)
qu'éy éngouéro louégn? (c'est encore loin ? )
aoun éy la fi  (c'est où le terminus?)
é poudém éstancas ü moumén ? (on peut s'arrêter un moment?)
qué m'éstanqui (je m'arrête)
anats a plasé ! ; douceyats ! (allez-y piano ! ) 


les jurons... 
ça peut servir dans les mauvais passages

hill dé puto (fils de p..)
diw biban (dieu vivant)
pérrdiw (par dieu)
macarèw (maquereau)
macarino
putaraille (à n'utiliser qu'en denier ressort)

les pressés :
y bisté (plus vite)
drïny bisté (un peu plus vite)
qué caw ha méy bis(il faut faire plus vite)
hè bisté; hèts bisté (fais, faites vite)
lou cèw qués coubro (le ciel se couvre)
aném é halar !(allez et au trot ! ) 
aném hawt ! (allez hop ! ) 
dats-lou ! | hè
-p 'i hòrt ! (allez ! ) 


satisfaction :
hill dé puto, qui yèm (fils de p.., on y est)
quino bèro bisto (quelle belle vue)
y béroy (que c'est beau)
qué bédi (je vois)
as bis? (as-tu vu?)

 


les encouragements :
que yèm (on y est)
lou soum qu'arribo (le sommet arrive)
qu'èm aw soum (on est au sommet)
qu'èm arribats (on est arrivés)
qué ba ? (ça va?) / né (nou)  ba pas (ça ne va pas?)
qu'arribém taw cap   (on arrive au bout)

 

observations :
ro =regarde ; èspïo=regarde (plus attentivement)
é bédés (vois-tu?)
lous butrés (les vautours)
lous sarris (les isards)
la, üo chourro (la, une cascade)
aquésto flou (cette fleur)

 

En général, après une belle balade, on aime à se rassembler autour d'une bonne table:
une occasion pour continuer à échanger en béarnais
Vous avez aimé cette page ?  vous adorerez celle-ci


compteur de visite